Candidats

Travailler chez Linking Talents

27/07/22

recrutement-ecologie

Par Linking Talents

Candidat

Entreprise

Le Groupe

News

Dans le cadre d’une réflexion d’ensemble sur son impact écologique, Linking Talents s’engage en faveur de l’environnement en rejoignant le collectif 1% for the Planet.


Conscient que les entreprises se doivent d’être un modèle face à l’urgence climatique et soucieux d’avoir un impact direct sur le terrain, Linking Talents apporte son soutien à 1% for the Planet en reversant 1% du chiffre d’affaires annuel de notre holding, à des associations qui travaillent au quotidien pour la protection de l’environnement. Comme l’indique Joseph Calen, dirigeant du groupe, Linking Talents est « très heureux de vous annoncer que nous sommes devenus membres de 1% for the Planet pour participer à notre mesure à la lutter contre le réchauffement climatique. »

Nous sommes très heureux d’accueillir Linking Talents dans la famille 1% for the Planet ! dit Isabelle Susini, directrice de 1% for the Planet. Aujourd’hui la cause environnementale, l’une des préoccupations principales des Européens et si relayée par les médias, est très peu financée par les philanthropes et par les entreprises. Le rôle de 1% for the Planet est de les convaincre de reverser 1% de leur chiffre d’affaires à ces causes environnementales et de les mettre en contact avec des projets efficaces. Aujourd’hui, on ne fait que grossir et nous espérons continuer à convaincre les entrepreneurs d’être des acteurs de la transition écologique.”

Lancée en 2002 aux Etats-Unis, l’association 1% for the Planet est née de la volonté de Yvon Chouinard, fondateur et propriétaire de Patagonia et de Craig Mathews, ex-propriétaire de Blue Ribbon Flies, de montrer que les entreprises peuvent être à la fois florissantes et philanthropes. Le succès de cette conviction ne s’est pas fait démentir : pratiquée par plus de 6000 membres dans près de 91 pays, cette philanthropie a permis de récolter plus de 350 millions de dollars consacrés à des associations environnementales.

(1)     La cause environnementale ne capte que 7% du mécénat des entreprises, poids inversement proportionnel à sa présence dans les médias et dans les préoccupations des citoyens.